in

Comment l’Amérique a rendu la politique sexy – Le Point

En 1995 sort sur les écrans une de ces comédies romantiques dont Hollywood a le secret. Michael Douglas y joue un président des États-Unis bien sous tous rapports, d’autant plus séduisant qu’il est veuf. Il rencontre la délicieuse Annette Bening, une lobbyiste qui œuvre pour la défense de l’environnement. Le chef du monde libre ne tarde pas à entraîner sa dulcinée dans une valse à trois temps. Et l’Amérique de s’attendrir…

Impossible, devant ce film oubliable, de prévoir que Le Président et miss Wade va bientôt donner naissance à un véritable phénomène : À la Maison-Blanche, 7 saisons, 26 Em…

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Toulouse Football Club : l’En-Avant les fait reculer – ladepeche.fr

Cinéma: écrans verts et rétines lessivées – Le Nouvelliste