in

Championnat du monde de volleyball : La France craque au tie-break contre l’Italie en quart de finale

France vs Italie : le film du match

Ce quart de finale de Championnat du monde entre la France et l’Italie promettait beaucoup. D’abord parce que c’était une revanche de la demi-finale de VNL de juillet dernier, lors de laquelle les Bleus avaient fait exploser la Squadra en trois sets. Ensuite parce que les fans de volley se souviennent sans doute de deux rencontres mythiques en finale de l’Euro 2003 et en match de poule en 2015 pour deux victoires françaises… Enfin parce que 11 des 14 joueurs français évoluent en club en Italie.

Mais voilà, les triples champions du monde (1990, 1994, 1998), soit dit en passant avec à l’époque sur le terrain les deux sélectionneurs du soir Andrea Giani et Fernando De Giorgi, n’avaient pas l’intention de se laisser dominer cette fois-ci. Leur début de match était impressionnant au service et le pointu gaucher Yuri Romanò posait de gros problèmes au bloc français.

Cependant les Bleus, qui débutaient avec Stephen Boyer plutôt que Jean Patry recollaient petit à petit. Sur un rallye, Nicolas Le Goff ramenait les siens à 12-11 sur un missile au centre et Clévenot égalisait à 13-13 grâce à un ace. Les deux équipes se tenaient jusqu’au money time, qu’on pourrait renommer « Earvin Ngapeth time » : sur un nouveau rallye, l’attaquant de Modène concluait sur ce qui était appelé autrefois une « quéquette » (23-21) avant de planter un ace pour clôturer le set (26-24).

Le deuxième set était la copie carbone du premier. Les Italiens démarraient mieux mais les Français revenaient petit à petit, notamment sur une série de services d’Antoine Brizard (12-12). Mais cette fois, les Azzurri remettaient un coup d’accélérateur en fin de set au service et semblaient s’échapper inexorablement (22-19). Et c’était chose faite sur une belle attaque de Simone Anzani puis une balle out de Patry (25-21).

LIRE AUSSI : Championnat du monde de volleyball : la France bat le Japon au bout du suspense et retrouvera l’Italie en quart de finale

Série monstrueuse de Ngapeth

Le début du troisième set était encore difficile pour la France. Les Bleus s’accrochaient et revenaient à hauteur sur une petite diagonale de Ngapeth pour revenir à 8-8. Le block italien semblait prendre l’avantage avec un Gianluca Galassi impressionnant (13-10) et le match se tendait avec du chambrage au filet. Les Italiens restaient très solides (19-15). Il fallait alors une nouvelle série de services monstrueuse de Ngapeth pour remettre les Français devant (20-19).

Et encore une fois, c’est à l’expérience que les Français terminaient le travail, sur deux attaques de Jean Patry qui jouait les mains du contre italien (25-23).

Cette fois, les Bleus ne rataient par leur début de quatrième set. Les Italiens semblaient enfin un peu baisser les bras. Pourtant, trois défenses miraculeuses italiennes conclues par une diagonale d’Alessandro Michieletto permettaient aux Transalpins de rester dans le match (8-8). On se rendait coup pour coup. Un ace de Ngapeth (11-9), Romano efficace en attaque (17-14), deux énormes services de Yacine Louati (17-17), le set ne choisissait pas son camp.

Un énième énorme rallye est remporté par les Italiens sur une courte avant d’école (22-20), un écart qui suffira pour finir ce set et s’offrir un tie break (25-22). Un tie-break physiquement difficile pour les Bleus, rapidement menés 6-2 puis 9-4. Plus rien ne tombait du bon côté pour les Français, qui s’écroulaient, malgré un dernier baroud d’honneur (15-12). Les Bleus ne remporteront donc pas le seul titre majeur qui manque à leur palmarès.

Les Italiens joueront les Slovènes ou les Ukrainiens en demi-finale.

LIRE AUSSI : JO de Paris 2024: Le calendrier du volleyball

Les mots du match

« Il y a énormément de déception avant tout. En réalité on a été malmenés tout le long du tournoi, on a réussi à retourner les situations contre la Slovénie ou le Japon par exemple, mais on n’a jamais dominé un match. Cette fois on n’a pas pu revenir. Il faut dire que l’Italie a très bien joué et nous a battu sur deux très belles séries de service au quatrième et cinquième set. On était pas si loin, c’est vrai, mais à très haut niveau ce sont les plus petits détails qui comptent. »

« C’est beaucoup d’émotions de penser que c’était peut-être les derniers pour certains joueurs. Cette équipe mérite, c’est incroyable d’en faire partie. Nous sortons d’un bel été et je suis sûr qu’il y en aura d’autres. »

Yacine Louati, au micro de La Chaîne L’Équipe

Les résultats de l’équipe de France aux Championnats du monde 2022

Quarts de finale

  • France – Italie : 2-3 (26-24, 21-25, 25-23, 22-25, 12-15)

Huitièmes de finale

  • France – Japon : 3-2 (25-17, 21-25, 26-24, 22-25, 18-16)

Phase de groupe

  • France – Cameroun : 3-0 (25-19, 25-19, 25-22)
  • France – Slovénie : 3-2 (25-21, 22-25, 23-25, 34-32, 15-7)
  • France – Allemagne : 3-0 (25-22, 28-26, 26-24)

LIRE AUSSI : La France remporte la VNL 2022 au bout du suspense face aux Américains

Le programme et résultats complets de la phase finale des Championnats du monde de volley

Samedi 3 septembre

  • 17h30 à Ljubljana, Slovénie : Slovénie – Allemagne 3-1
  • 21h00 à Ljubljana, Slovénie : Italie – Cuba 3-1

Dimanche 4 septembre

  • 17h30 à Gliwice, Pologne : États-Unis – Turquie 3-2
  • 21h00 à Gliwice, Pologne : Pologne – Tunisie 3-0

Lundi 5 septembre

  • 17h30 à Ljubljana, Slovénie : Pays-Bas – Ukraine 0-3
  • 21h00 à Ljubljana, Slovénie : France – Japon 3-2

Mardi 6 septembre

  • 17h30 à Gliwice, Pologne : Serbie – Argentine 0-3
  • 21h00 à Gliwice, Pologne : Brésil – République islamique d’Iran 3-0

Mercredi 7 septembre

  • 17h30 à Ljubljana, Slovénie : Italie – France 3-2
  • 21h00 à Ljubljana, Slovénie : Slovénie – Ukraine

Jeudi 8 septembre

  • 17h30 à Gliwice, Pologne : Quart de finale 3 Argentine – Brésil
  • 21h00 à Gliwice, Pologne : Quart de finale 4 Pologne – Etats-Unis

Vendredi 10 septembre

  • 18h, Katowice, Pologne : Demi-finale 1
  • 21h, Katowice, Pologne : Demi-finale 2

Dimanche 11 septembre

  • 18h, Katowice, Pologne : Match pour la troisième place
  • 21h, Katowice, Pologne : Finale

Les joueurs de l’équipe de France

  • CENTRAUX: Barthélémy Chinenyeze, Médéric Henry, Nicolas Le Goff, Quentin Jouffroy
  • PASSEURS: Benjamin Toniutti, Antoine Brizard
  • LIBERO : Jenia Grebennikov, Benjamin Diez
  • POINTUS : Stephen Boyer, Jean Patry
  • RECEPTIONNEURS-ATTAQUANTS: Earvin Ngapeth, Trevor Clévenot, Kevin Tillie, Yacine Louati

Les joueurs de l’équipe d’Italie

  • CENTRAUX : Simone Anzani, Gianluca Galassi, Leandro Mosca, Roberto Russo
  • PASSEURS : Simone Giannelli, Riccardo Sbertoli
  • LIBERO : Fabio Balaso, Leonardo Scanferla
  • POINTUS : Giulio Pinali, Yuri Romanò
  • RECEPTIONNEURS-ATTAQUANTS : Mattia Bottolo, Daniele Lavia, Alessandro Michieletto, Francesco Recine

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Culture / Technologie : 5ème édition des « Impériales » à Casablanca

Le Festival Jazz s’instaure à Rabat