in

Bilan de l’année 2022 et perspectives pour 2023 – Questions à … – Gestion de Fortune

Tendance

Visuel gestion de fortune 410x200

L’année 2022 a été marquée par un contexte économique particulièrement incertain. Les épargnants s’interrogent à juste titre sur les placements à privilégier. Stéphanie Lacroix, directrice générale de Primonial REIM France fait le point sur le marché immobilier et les possibilités offertes aux épargnants.

(Publi-communiqué)

    

  • Comment a évolué la collecte sur le marché de la pierre-papier en 2022 ?

Le contexte économique incertain, marqué par une inflation élevée et par un ralentissement de la croissance européenne, n’a pas affecté en 2022 la dynamique des fonds immobiliers non cotés (SCPI, OPCI et SCI1 ). Ainsi, la collecte nette en SCPI, OPCI et SCI, tout acteurs confondus, a atteint 11,6 milliards d’euros sur les trois premiers trimestres de 2022, en hausse de 48 % par rapport aux neuf premiers mois de 20212 . En ce qui concerne Primonial REIM France, la collecte sur nos fonds grand public (SCPI, OCPI et SCI) s’élève à plus de 2,5 milliards d’euros à fin décembre. C’est la meilleure année réalisée depuis la création de la société de gestion en 2011.

  • Pour quelles raisons l’immobilier demeure-t-il un placement attractif ?

L’immobilier confirme son rôle de valeur refuge dans cette période inflationniste. Il protège de l’inflation car les loyers perçus sont indexés sur cette dernière3 . Ils sont corrigés annuellement selon un Indice de Révision des Loyers tenant compte de l’évolution des prix à la consommation.

L’intérêt de l’indexation est renforcé par l’acquisition d’actifs de qualité permettant de fidéliser des locataires de premier plan, solides financièrement4 . C’est pourquoi, sur les actifs de bureau, Primonial REIM France mène une politique d’investissement très sélective, centrée sur des actifs Core très recherchés par les grandes entreprises : immeubles neufs ou restructurés, bénéficiant d’une bonne localisation en Ile-de-France … De plus, tous nos investissements font l’objet d’une notation extra-financière intégrant des critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) pour des immeubles durables répondant aux nouveaux usages. En témoigne l’acquisition de l’immeuble de bureau Gambetta Village en juin dernier. Situé dans le 20e arrondissement de Paris, loué au Groupe Publicis, il bénéficie des meilleures certifications environnementales : HQE Excellent, BREEAM Very Good, BBC Effinergie…

Cette gestion de conviction, fondée sur une politique d’investissement rigoureuse et sur un asset management actif pour inscrire le patrimoine sous gestion sur une trajectoire net zéro carbone, contribuera à l’objectif des fonds grand public de Primonial REIM France de délivrer des niveaux de performance intéressants5 . En 2022, nos SCPI devraient atteindre une performance moyenne supérieure à 4 % tandis que nos SCI devraient réaliser une performance comprise entre 3,5 % et 7 %6.

  • Pourquoi ne faut-il pas arrêter d’investir en période de crise ?

Les incertitudes liées au contexte macroéconomique pourraient inciter les épargnants à retarder leurs investissements. Cette stratégie est contreproductive dans un environnement inflationniste. Épargner à une période où le taux d’inflation est supérieur à la rémunération des livrets sécurisés revient à réduire la valeur de son capital7 . C’est au contraire le moment où jamais d’investir pour protéger son épargne !

Le contexte actuel va créer des points d’entrée intéressants sur le marché immobilier. Le réajustement des prix de certains actifs pourrait ainsi faire naître d’excellentes opportunités pour investir. L’histoire récente le démontre. Primonial REIM France a par exemple créé ses premiers véhicules immobiliers après la crise financière de 2008 en acquérant des actifs à des prix très compétitifs.

  • Quelles classes d’actifs immobiliers doivent être privilégiées par les épargnants ?

Certaines classes d’actifs dépendent de facteurs structurels, indépendants de la conjoncture économique. C’est le cas de l’immobilier de santé et de l’immobilier résidentiel, soutenus par des facteurs démographiques et géographiques. Ces actifs acycliques sont moins sensibles aux périodes de crises. Ils permettent de diversifier son portefeuille afin de limiter la volatilité de ce dernier et de faire fructifier son épargne sur le long terme.

  • Quels sont vos conseils pour investir en 2023 ?

Dans le contexte actuel, plus que jamais, il convient de diversifier son allocation et de protéger son épargne en intégrant de l’immobilier.

Ainsi, les SCI permettent, sous la forme d’unités de compte au sein de contrats d’assurance-vie, d’intégrer une quote-part immobilière à côté d’actions ou d’obligations. Elles représentent une excellente diversification du portefeuille dans le contexte actuel.

La SCI Capimmo, créée en 2007, constitue le support leader de l’épargne immobilière en France avec plus de 7 milliards d’euros d’encours, au 31 décembre 2022. Ce fonds privilégie une allocation diversifiée réunissant toutes les classes d’actifs immobiliers au sein de la zone euro. Ces choix stratégiques permettent à Capimmo, élue « meilleure SCI » par les Pyramides de la gestion de patrimoine en 2021, de réaliser jusqu’à ce jour, ses objectifs de performance annuelle, aux alentours de 4% au 31 décembre 2022.

Primonial REIM France a également lancé en début d’année 2022 la SCI Cap Santé spécialisée dans les établissements de santé en Europe : cabinets médicaux, laboratoires, cliniques… Elle vise à restituer la performance de l’immobilier de santé, porté par des évolutions démographiques comme le vieillissement de la population. La SCI Cap Santé vise une rentabilité supérieure à 6 % dès la première année9.

En cette période d’incertitude, les SCI constituent un support idéal pour continuer à investir. Elles permettent de diversifier son allocation avec des actifs aux qualités défensives offrant des perspectives de rendement intéressantes sur le long terme.

1- Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI), Organismes de Placement Collectif Immobilier (OPCI) et Sociétés Civiles Immobilières (SCI) 
2- SPIM, « La collecte des fonds immobiliers grand public ne faiblit pas au 3e trimestre 2022 », octobre 2022
3- Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
4- Les investissements passés ne préjugent pas des investissements futurs. Les locataires actuels ne préjugent pas des locataires futurs.
5- Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
6- Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
7-  Par comparaison, le taux du livret A s’élève à 2 % depuis le 1er août 2022.
8- Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
9- En cette période d’incertitude, les SCI constituent un support idéal pour continuer à investir. Elles permettent de diversifier son allocation avec des actifs aux qualités défensives offrant des perspectives de rendement intéressantes sur le long terme.



What do you think?

1389 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Bilan géopolitique 2022 du Moyen-Orient – IRIS

Espace : des débuts de solution pour nettoyer les orbites – Le Monde