in

Bercy prolonge son soutien à l’économie jusqu’à l’été 2021 – Le Monde

Le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, annonce le 11 décembre une rallonge budgétaire de 5 milliards d’euros pour l’hôtellerie-restauration, les cafés, l’événementiel, le sport et la culture.

Gestion prévoyante ou aveu d’une crise qui n’est pas près de s’achever ? Alors que le premier ministre, Jean Castex, a annoncé, jeudi 10 décembre, un déconfinement moins rapide que prévu et un couvre-feu inattendu pour la nuit de la Saint-Sylvestre, à Bercy, on se projette déjà à l’été prochain.

Les soutiens financiers aux secteurs fermés vont être prolongés « au moins jusqu’à fin juin 2021 », à travers une nouvelle mouture du fonds de solidarité pour l’hôtellerie-restauration, les cafés, l’événementiel, le sport et la culture, a annoncé le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, à la presse vendredi matin. Au total, 20 milliards d’euros seront consacrés aux mesures d’urgence dans le projet de loi de finances (PLF) 2021, qui porte déjà le plan de relance et dont l’examen en deuxième lecture doit commencer lundi 14 décembre à l’Assemblée nationale.

Ces dernières semaines, Bercy avait tenté d’instiller l’idée d’une sortie du « quoi qu’il en coûte ». Mais, au lendemain d’une allocution gouvernementale qui a largement bousculé le plan initial de déconfinement d’Emmanuel Macron, M. Le Maire s’est plutôt attaché à vanter sa volonté de continuer à « soutenir massivement notre économie » :

« Le président a été très clair, moi aussi. Notre choix stratégique, c’est de protéger les entreprises, les salariés et la demande, tant que le virus continuera de circuler. Il n’est pas temps de lever les mesures de soutien à l’économie, il est temps de les poursuivre. »

Rallonge de 5 milliards d’euros et choix de l’aide

Dans le détail, la rallonge budgétaire consiste essentiellement en 5 milliards d’euros pour l’hôtellerie-restauration, les cafés, l’événementiel, le sport et la culture. Ces secteurs auront, dès le 1er décembre et sans plus aucune restriction de taille d’entreprises, accès au choix à une aide forfaitaire de 10 000 euros ou de 20 % de leur chiffre d’affaires sur la période, dans la limite de 200 000 euros.

A partir de début janvier, en revanche, les secteurs ouverts (petits commerces notamment) ne pourront plus bénéficier de l’aide de 1 500 euros en vigueur depuis mars. « On réoriente [les aides] aux secteurs les plus impactés. On est dans le moment le plus délicat d’une crise globale, avec des secteurs qui repartent et d’autres totalement à l’arrêt. La période la plus difficile de la gestion de crise, c’est entre aujourd’hui et le printemps 2021 », a assuré le ministre.

Il vous reste 53.71% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Films en streaming: Warner Bros risque de tuer “Dune” et le cinéma, selon Denis Villeneuve – ladepeche.fr

Budget 2021 : vingt milliards de plus pour soutenir l’économie – Libération